Projet 2017

 

« Le magicien des couleurs » 

En 2017, notre objectif sera d’aller vers un public à partir de 4 ans en mettant en scène l’album « Le magicien des couleurs » de Arnold Lobel.

Ce livre, édité à l’Ecole des loisirs, a été sélectionné par le Ministère de l'Education nationale et fait partie de la liste des œuvres conseillées pour le cycle 2.

Ce projet de création a été présenté lors de Quintessence à Strasbourg en novembre 2016.

 

Partenaires de production : Eric Wolff et Philippe Cumer qui parrainent ce spectacle auquel s’est ajouté Eric Belkhirat du Théâtre de Charleville Maizières.

Préachats envisagés : Haguenau, Bischwiller, Forbach, Reichshoffen, Homécourt, Charleville –Maizières, Saverne, Neuves Maisons.

Ce livre raconte l’histoire de la découverte des couleurs.

Avant la découverte des couleurs, le monde était noir et blanc. Les gens étaient tristes et le temps gris. Le magicien de ce monde-là cherche alors un moyen de redonner de la gaieté à la vie.

Il tente plusieurs formules magiques, il travaille tant et si bien qu’il invente une couleur : le bleu.

Il décide de repeindre le monde entier en bleu. Au début, les habitants sont ravis. Enfin un peu de nouveauté… mais le bleu s‘avère déprimant à la longue.

Il faut donc inventer une nouvelle couleur ! Le magicien trouve la formule du jaune. Tout le monde en veut. Mais le jaune est aveuglant et les habitants finissent par avoir mal à la tête.Vite, le magicien crée alors le rouge qui devient la nouvelle mode. Mais un monde repeint en rouge n’est pas une bonne idée. Les esprits s’échauffent et les habitants se battent sans cesse.

Le magicien commence à désespérer. Comment rendre ce monde gai et harmonieux ? C’est à ce moment que, par le plus grand des hasards, les pots de peintures, bleus, jaunes et rouge tombent et se mélangent. De nouvelles couleurs inconnues apparaissent. On assiste à la naissance du vert, du rose, du orange…

Le magicien s’empresse de partager ses découvertes pour que chacun puisse repeindre le monde avec de nouvelles couleurs. Le pays devient multicolore et joyeux de tant de diversité. 
Cet album propose plusieurs niveaux de lectures qui vont de la simple découverte des couleurs à la mise en place d’une utopie sociétale.

La présence de la couleur, les protagonistes, les inventions, l’époque – le Moyen-Age que je voudrais amener et mixer à notre époque – sont un matériau riche pour imaginer un dispositif scénographique ludique et poétique propice à un spectacle très jeune public.

Ce livre raconte aussi, sous forme de parabole, la nécessité d’enrichir la société de nos différences, notre besoin de diversité. Il dit la fragilité de notre capacité à nous étonner, à imaginer le monde et montre notre habilité à nous cantonner souvent dans une reproduction de nos habitudes attitudes réflexes rassurantes, ce qui peut mener à une uniformisation de nos pensées. Nous y percevons le danger de la pensée unique, la nécessité de construire la complexité et l’importance de l’ouverture d’esprit et de la créativité.

Enfin l’histoire fait émerger le besoin de faire preuve de vigilance pour conserver un regard nouveau et tolérant. Attitude qui est à renouveler chaque jour pour garder une capacité à l’étonnement, une capacité à accueillir le changement et à rester disponible à la curiosité et à la surprise.

lmdc-recto-avec-texte.jpg